TRIP DE BOUFFE

On vous entend déjà nous demander : mais où trouver de bons p’tits plats libanais maisons au cœur de Montréal? La réponse, bien que simple, est plutôt décevante : nul part. Ou presque. Parce qu’heureusement, en 2012, Georges Medlej et Ricky Farkas ont décidé de remédier à la situation : ils ont ouvert « Trip de Bouffe » sur le Plateau. Le concept? Une boulangerie libanaise où on y retrouve aussi un comptoir prêt-à-manger et une épicerie fine composée de plusieurs produits libanais. Bref, un p’tit magasin de quartier convivial et authentique.

Mais ne vous détrompez pas, ces « tripeux de bouffe » n’ont rien de conservateur. Les gars ont décidé d’implanter un concept à leur image : un magasin jeune et novateur. Rien de cliché. Même si Georges et sa famille sont nés au Liban, ils se sont si bien intégrés à la société québécoise qu’aujourd’hui Georges se considère Libano-Québécois et voulait que cette intégration se reflète dans l’image de son commerce. D’où le nom du commerce en français, d’ailleurs.

Petite précision : bien qu’écrit en français, le nom « Trip de Bouffe » évoque aussi un des piliers de la culture libanaise : la famille. Et comment mieux profiter de la famille qu’autour d’un bon repas?

Sauf qu’on n’a pas tous la chance d’avoir une famille libanaise pour, nous aussi, en profiter. Mais, heureusement, Georges et Ricky ont pensé à tout. Ils se sont assurés qu’on puisse au moins goûter à tous ces p’tits plats délicieux qu’on retrouve à ces grandes tablées libanaises. Que des plats authentiques et maisons, promis. Parce que les magiciens derrière les fourneaux, ce sont les parents de Georges qui cuisinent tout selon leurs recettes familiales. Recettes qui, on tient à le spécifier, ont été approuvées par le comité de sélection du « Trip de Bouffe » : Ricky, les employés, et, bien sûr, Georges, le goûteur officiel depuis ses 5 ans.

« Quand Georges a eu à son tour la piqûre de l’entrepreneuriat après un voyage au Liban, ce n’était même pas une question : ses parents devaient faire partie de ce projet-là »

Pour les mononcles qui ne jurent que par le pâté chinois de matante Germaine : pas de problème! Vous vous rappelez que Georges et Ricky ne voulait pas que leur commerce soit cliché? Encore une fois ils ont pensé à tout : « Trip de Bouffe » offre aussi des produits à saveur internationale… Mais toujours avec une petite touche libanaise (on amorce la transition!). Sinon, ceux pour qui ce serait leur première visite, il y a trois incontournables : leur pain pita moelleux préparé comme le veut la tradition – dans un four à pierres chaudes; leur pitas pré-garnis, soit notre poutine de fin de soirée, le lahambajin; leur humus typique des montagnes du Liban.

Pis laissez-nous vous dire que si le monde de Longueuil est prêt à prendre le Pont Champlain deux fois plutôt qu’une pour aller acheter le humus de « Trip de Bouffe » sur le Plateau, c’est parce qu’il doit être assez bon, merci.

Aucun doute : les affaires vont bien pour « Trip de Bouffe ». Déjà, tous ont des fonctions dans l’entreprise qui correspondent à leur force : Ricky, l’accueil et le visuel; Georges, les chiffres et le côté commercial et les parents, la cuisine. Ensuite, il semblerait que la fibre entrepreneuriale coure dans la famille de Georges. On nous a dit les Libanais avaient habituellement le sens des affaires. Clairement la famille de Georges n’y fait pas exception. D’ailleurs, le premier réflexe des parents de Georges dès leur arrivée au Québec a été d’acheter une petite entreprise. Et pas n’importe laquelle: une entreprise de crêpes libanaises (un signe du destin?). Leur entreprise s’est d’ailleurs si vite développée qu’elle est devenue fournisseur de plusieurs supermarchés à Montréal. Donc, quand Georges a eu à son tour la piqûre de l’entrepreneuriat après un voyage au Liban, ce n’était même pas une question : ses parents devaient faire partie de ce projet-là.

Verdict final : un must-try du Plateau. Pour une fois, on nous offre un concept qui sort des sentiers battus : quelque chose de jeune où convivialité et familiarité sont au rendez-vous. Bref un magasin libanais où il vous sera possible d’y trouvez votre compte : que vous y soyez à votre première visite ou à votre énième visite.